Durée du stade 3 (stade épidémique)

Conséquences sur les personnes non contaminées lorsque l’on passera au Stade 3

Le document officiel Guide méthodologique Covid-19 est téléchargeable sur le site solidarites-sante.gouv.fr.

En voici quelques extraits à propos du stade 3 de l’épidémie.

Chaque stade est déclenché en fonction du nombre de malades sur le territoire.

Au stade 3, ou stade épidémique (circulation active du virus), la stratégie sanitaire est différente et passe d’une logique de détection et de prise en charge individuelle à une logique d’action collective.

3.5 Un 3e niveau pour le stade épidémique
Au stade épidémique (ou pandémique) le passage à une stratégie d’atténuation nécessite la mobilisation de tous les secteurs de l’offre de soins.
Il s’agira alors de renforcer l’offre de soins en développant une filière ambulatoire avec maintien à domicile des patients peu graves tant que leur état clinique le permet. Ce dispositif de maintien à domicile visera à ne pas saturer les capacités d’hospitalisation des établissements de santé et permettra de réserver les ressources des établissements de santé soient aux cas les plus graves.
Ce troisième niveau de réponse visera aussi à mobiliser en complément des établissements de santé les professionnels de santé libéraux, les services de soins à domicile et potentiellement les services d’aide à domicile. Il visera aussi à renforcer les établissements médico-sociaux pour assurer la prise en charge de ces personnes fragiles.

Durée du stade 3

 

La durée du stade 3 de l’épidémie n’est pas précisée dans ce document.

Elle dépendra du nombre de malades. Il sera décidé parle gouvernement. Il faudra attendre que ce nombre retombe à une valeur inférieure à celle qui a déclenché le passage au stade 3, d’après ce que l’on peut voir sur la courbe « Stratégie de réponse sanitaire ».

D’après les articles de presse datés du 6 mars, le stade 3 pourrait durer de 8 à 12 semaines ! Si le stade 3 était déclenché vers le 15 mars, il durerait jusqu’à début mai dans le meilleur des cas, et jusqu’à début juin dans le pire des cas. 

 

Ce site utilise des cookies provenant de Google afin de fournir ses services, personnaliser les annonces et analyser le trafic. Les informations relatives à votre utilisation du site sont partagées avec Google. En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos sur les cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.
Comment Google utilise les cookies
Si vous n'acceptez pas les cookies, vous pouvez simplement aller voir ailleurs !

Fermer